Promotion de la santé

Promotion de la santé pour tous

Elèves infirmières et sages femmes d’Etat, boursières de NEEED, 2016/2020

La mise à disposition des communautés, surtout rurales, d’agents de santé en quantité et qualité constitue aussi un énorme défit à relever, tant pour l’Etat que pour les ONGs. C’est ainsi que NEEED et ses partenaires accordent chaque année des bourses de formations d’infirmières et de Sages Femmes d’Etat. A ce jour ce sont 162 filles qui ont bénéficié de ces bourses et sont affectées dans les entres de santé à travers tout le pays.

Selon Family Health International, « chaque minute, cinq jeunes de 15 à 25 ans sont infectés par le virus du VIH-SIDA ». Au Burkina Faso les statistiques recueillies au niveau des directions régionales de l’enseignement secondaire, supérieur et de la recherche scientifique révèlent de nombreux cas de grossesses et d’infections sexuelles dans les établissements secondaires en générale et particulièrement dans la région du Nord. Les conséquences sont entre autres, l’abandon des études et souvent la marginalisation. Au regard de ce constat peu réluisant, l’Association NEEED joue sa partition en menant des actions pour un changement de comportement des jeunes scolaires.

Pour remédier à cette situation, l’Association NEEED avec l’appui de ses partenaires a initié un projet dénommé « Santé Sexuelle et VIH/Sida en milieu Scolaire ». 40 lycées et collèges sont couverts par cette première phase du projet.

L’atteinte des objectifs fixés passe par la sensibilisation et la formation des acteurs sur le terrain que sont les chefs d’établissement et les élèves à travers les cellules relais. Il s’agit de:

Présenter l’état des lieux : Santé Sexuelle et VIH/Sida dans les établissements de la région du Nord.
Permettre aux participants de connaître les différentes infections Sexuellement transmissibles.
Ce familiariser avec les techniques de lutte contre ce fléau.
Sensibiliser les élèves sur les conséquences d’une grossesse précoce, d’une infection sexuelle.

Participants à un atelier régional organisé par NEEED à Ouahigouya (fevrier 2016)